fb twet rss rss
 

Journée d’études portant sur la promotion immobilière aidée (LPA2) - 27 DECEMBRE 2018

A l’instar des deux premières rencontres à Annaba et Constantine, le FGCMPI a organisé, le jeudi 27 Décembre à l’Hôtel Sheraton d’Oran une journée d’études portant sur la promotion immobilière aidé (LPA 2) et la gestion de la copropriété suivant les recommandations du Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme et de la Ville.

Un public nombreux, plus de 350 participants, a assisté aux 4 communications figurant au programme, qui ont porté sur les thèmes de :

- La nouvelle formule du logement Promotionnel Aidé (LPA2), animé par Monsieur Lyes FERROUKHI.

- La relation entre le Promoteur Immobilier et le Notaire, animé par Maitre Said DELENDA (Notaire).

- Les différentes couvertures des risques pendant et après la construction, animé par Monsieur Mustapha HAMITOUCHE.

- L’Administration de biens et la gestion de la copropriété, animée par Messieurs Omar GHABRIOUT et Abderrahmane BENYAMINA.

En cette occasion, le Fonds a annoncé la signature de deux conventions, l’une avec la CAAR et l’autre avec la CAARAMA, à travers lesquelles les Promoteurs affiliés pourront bénéficier d’avantages dans le cadre des assurances des personnes (groupe) et des biens de leurs sociétés.

Les affiliés présents ont aussi été informés de la signature de conventions avec l’Hôtel Sheraton Annaba et l’Hôtel Marriot Constantine, qui leur permettront de bénéficier de tarifs d’hébergement préférentiels lors de leurs déplacements et ceux de leurs employés. Deux autres conventions suivront lors de la première quinzaine du mois de janvier, à l’Hôtel Sheraton d’Alger et Sheraton d’Oran.

En plus des Promoteurs de la région, ont assisté notamment, des directeurs de l’administration locale, des banquiers et des opérateurs du secteur de la construction.

Les débats ont permis de soulever un certain nombre de contraintes, avec des propositions en vue de les surmonter.

D’autres regroupements similaires seront organisés à partir de janvier 2019 dans le but de couvrir l’ensemble du territoire national.